Les collections de films du Forum des images

Sélection

Aux rythmes des banlieues
sélection / playlist
F174

collection Paris Île-de-France
Petite et grande couronnes donnent de la voix et sortent leurs instruments, multiples et variés. Eclairées sous un nouveau jour, les banlieues se racontent en textes et en chansons et témoignent grâce à la musique d’une richesse et d’un éclectisme qui balaient nombre de clichés. De la passion et de l’engagement : réveillons-nous et entrons dans la danse !


Musiques salvatrices
Corps à coeur
de Paul Vecchiali
avec Hélène SURGERE
fiction, 1978, couleur, 2h02min
Populaire et romantique, le film de Paul Vecchiali fait résonner dans les rue du Kremlin-Bicêtre (94) des notes lyriques de musique sacrée. Rythmé par la célèbre Messe de Requiem en ré mineur de Gabriel Fauré, ce mélodrame hommage aux films des années 1930 réunit les personnages qui trouvent dans leur douleur quelques instants de grâce.
de Gilles de Maistre
documentaire, 1989, couleur, 53min
Un documentaire de la vie en banlieue, en immersion à Gennevilliers (92), dans la cité HLM du Luth : une réalité amère et un futur incertain pour les jeunes de ce quartier qui trouvent toutefois dans le rap un moyen de défier leur quotidien.
de Silvano Castano et Michel Dréano
documentaire, 1991, couleur, 24min
Tout au bout de la ligne 7, la Courneuve. Lycéen d’une Zone d’Education Prioritaire, Aliby est un jeune plein d’ambition. Et si la clé de la réussite personnelle et professionnelle ne se trouvait pas dans les diplômes mais dans le rap ?
de Vincent Glenn
documentaire, 1995, couleur, 37min
Fans du multi-instrumentiste algérien Khaled, trois jeunes de Mantes-la-Jolie (78) reviennent sur leur participation à l’un des concerts de l’artiste qui a particulièrement influencé leur parcours de musiciens. Au cœur du quartier du Val Fourré, la musique devient un moyen de raconter leurs histoires et leurs origines, de parler de leur cité et de leurs espoirs.
de Jean-Pierre Thorn
documentaire, 2003, couleur, 1h29min
Condamné à de nombreuses reprises et expulsé du territoire français, Bouda vit dans la clandestinité à Dugny (93), aux abords de la cité Thorez. Ancien danseur de hip-hop, il raconte son parcours marqué par la « peur des étrangers » et extériorise sa colère à travers des chorégraphies surprenantes et fortement symboliques.
93 la belle rebelle
de Jean-Pierre Thorn
documentaire, 2010, couleur, 1h13min
Du rock et du punk avec les Sixties Memory et les Béruriers noirs, le slam de Grand Corps Malade ou le rap de NTM. Au gré des rues du 9-3, le documentariste et cinéaste militant Jean-Pierre Thorn rompt une fois de plus avec sa capitale natale pour s’intéresser à ceux qui vivent « de l’autre côté du périph’ ». A travers les témoignages d’artistes qui y sont nés, Jean-Pierre Thorn dresse un portrait énergique d’un département au sein duquel la musique est devenue un véritable repère.
La cité engagée
L'une chante l'autre pas
de Agnès Varda
fiction, 1976, couleur, 1h56min
L’histoire des femmes et du féminisme des années 1960-1970 racontée grâce aux destins parallèles de deux amies, Pomme et Suzanne. Une fiction particulièrement engagée, ponctuée par les chansons du groupe féministe Orchidée et par une séquence emblématique devant le Palais de justice de Bobigny (93) lors d’une manifestation en faveur de l’avortement rythmée par des chansons revendicatives.
de Françoise Fabre
documentaire, 1992, couleur, 12min
L’AJEM (Association des Jeunes En Mouvement) a été créée par un groupe d’adolescents de Clichy (92). L’objectif de leur collectif : enseigner aux jeunes à chanter et à danser le rap, populariser leur musique. Un documentaire plein de spontanéité et d’optimisme dans lequel la musique n’est plus seulement un art ou une distraction mais joue un véritable rôle social.
Ma 6-T va crack-er
de Jean-François Richet
fiction, 1997, couleur, 1h40min
Langage SMS de jeunes en détresse ? Dans la cité, des bandes traînent dans les rues : chômage, bagarres, mépris des policiers et des classes aisées, tel est leur quotidien. Sur fond de musiques rap et hip-hop, Jean-François Richet fait monter la tension jusqu’à l’explosion finale.
Le cœur à l’ouvrage
de Philippe Larue
documentaire, 1994, couleur, 1h08min
La Nuit partagée, c’est d’abord une comédie musicale de break-dance et de rap, mise en scène par Jean-François Duroure pour le Festival d’Avignon 1993. Le documentaire éponyme de Philippe Larue, sous-titré « Carnet de bord d’une création », suit les derniers mois de travail de l’équipe en banlieue jusqu’à la grande première. Répétitions, tensions et petits bonheurs de cette aventure artistique originale où la danse contemporaine rencontre celle de la rue.
Le défi
de Blanca Li
fiction, 2001, couleur, 1h30min
Répétitions et séances d’entraînement à Montreuil (93), démonstration de break-dance sur l’esplanade du Trocadéro (16e), chorégraphie surprenante aux Champs-Elysées (8e) sur une version remixée de Paris sera toujours Paris… La célèbre chorégraphe espagnole signe ici une joyeuse comédie musicale et fait la part belle à de jeunes danseurs de hip-hop prêts à tout pour remporter la battle de leur vie.
de Souad Kettani
documentaire, 2009, couleur, 52min
Durant un an, Souad Kettani a suivi les élèves du conservatoire de musique de Saint-Denis. Une année d’apprentissage musical touchante où l’on suit les progrès de chaque élève, quel que soit son niveau ou son instrument de prédilection, et qui permet de porter un autre regard sur le quotidien d’une ville de banlieue.
Musiques en fusion
de Francis Warin
fiction, 1970, couleur, 16min
Les membres du Grand Magic Circus, troupe de théâtre, cirque et musique fondée par Jérôme Savary, se retrouve pour célébrer les futures noces de leur égérie, Sylvie. Dans sa maison de Meudon (92), tous participent avec entrain à son enterrement de vie de jeune fille lors d’une fête « mélancomique » inoubliable.
Journées de musiques arabes, série Aujourd'hui en France
de Jean-Pierre Mirouze
documentaire, 1985, couleur, 3min47s
Produit par le Ministère des Affaires étrangères pour être diffusé à travers le monde entier, ce court documentaire revient sur l’aventure des « Journées de musiques arabes » qui se sont déroulées en 1985 au Théâtre des Amandiers de Nanterre (92). Un véritable voyage musical, une ouverture sur le monde.
de Marie Cipriani
documentaire, 2001, couleur, 26min
Avec son orgue de barbarie, Jean Piero arpente joyeusement les rues de Colombes (92) et de la capitale. Suivez le quotidien de ce chanteur des rues bricoleur, débrouillard et autodidacte qui, armé de son chapeau de canotier et de ses lunettes rondes, tente d’enchanter le quotidien des touristes… et des franciliens !
Memory Lane
de Mikhaël Hers
fiction, 2010, couleur, 1h38min
Sur une bande-originale électro-rock composée par le groupe Tahiti Boy and the Palmtree Family, sept amis se retrouvent dans leur banlieue natale, au sud-ouest de la capitale. Plus tout à fait adolescents mais pas encore adultes, des soirées teintées de mélancolies et des concerts improvisés les réunissent une dernière fois comme au bon vieux temps, avant que leurs chemins ne se séparent à nouveau.
Copyright Forum des images
7 juillet 2015

AGENDA 
         
    Île de France