Les collections de films du Forum des images

Sélection

La banlieue à l'écran
Une sélection de films pour les 14-20 ans
F64
On n'est pas des marques de vélo
collections Paris Île-de-France, G.R.E.C., Les Films d'Ici
Située à quelques pas de Paris, la banlieue est un personnage à part entière et le sujet de nombreux films, parfois sensibles.

Pour découvrir un film, cliquez sur son titre !


de Isabelle Czajka
fiction, 2007, couleur, 1h30min
Suite à la mort de son père, une adolescente se sent perdue et déambule dans un centre commercial. Un premier film émouvant sur une jeune fille en souffrance.
de Jean-François Richet
fiction, 1994, noir et blanc, 1h20min
Pierre partage son quotidien entre l'usine, les discussions avec les copains et les repas de famille. Sur fond de musique rap, ce film aux scènes à la fois provocantes et comiques a été réalisé par l'auteur de Mesrine.
de Denis Gheerbrant
documentaire, 1998, couleur, 1h31min
Le quotidien de jeunes collégiens de Genevilliers, à travers l'école et leur vie quotidienne. Quels sont leurs peurs, leurs espoirs et comment voient-ils leur avenir ? Une remarquable enquête menée par un grand documentariste.
de Mathieu Kassovitz
avec Vincent Cassel
fiction, 1995, noir et blanc, 1h35min
Dans une cité de la banlieue parisienne sous le choc des émeutes provoquées par une bavure policière, une journée dans la vie de trois copains. Une oeuvre "coup de poing" sur la violence dans les banlieues.
de Françoise Fabre
documentaire, 1992, couleur, 12min
A l'association des Jeunes en mouvement, on enseigne la danse et le rap. Un reportage optimiste sur le rôle que peut avoir auprès des jeunes la musique et la danse.
de Jean-Pierre Thorn
documentaire, 2003, couleur, 1h29min
Un portrait d'un jeune danseur de hip-hop ayant eu son heure de gloire, condamné pour trafic de drogue et expulsé du territoire français. Un documentaire rythmé par des chorégraphies de hip-hop et des morceaux de rap.
de Jean-Marc Moutout
fiction, 1996, couleur, 14min
Un jeune homme a obtenu un emploi journalier : déménageur. Sauf qu'il faut vider l'appartement d'une famille expulsée en banlieue. Un court métrage sobre sur l'injustice sociale.
de Bruno Podalydes
avec Denis Podalydès
fiction, 1991, couleur, 47min
Dans son appartement de Versailles, Arnaud attend Claire. Mais une succession d'imprévus transforme le tête-à-tête espéré en une soirée mouvementée. Dans cette même lignée, Bruno Podalydès réalisa un premier long métrage, Dieu seul me voit.
Copyright Forum des images

AGENDA 
         
    Île de France