Les collections de films du Forum des images

Parcours

William Klein
De New York à Paris
P31
In and out of fashion
collection Paris Île-de-France
Tour à tour peintre, photographe et réalisateur, William Klein est un artiste inclassable, amoureux des métropoles.


Parcours
 
Né à New York en 1928, William Klein découvre à l'âge de vingt ans l'effervescence parisienne. Conquis par la capitale, il "l'épousera" peu de temps après. Avant de devenir photographe, William Klein s'initie à la peinture, notamment dans l'atelier d'André Lhote, où, comme Henri-Cartier Bresson, son regard se forge.

Puis, avec la ferme "volonté de désacraliser la photographie bordée de blanc" (William Klein, interviewé par Natacha Wolinski), il se lance dans une nouvelle aventure : armé de pellicules ultrasensibles, William Klein descend dans la rue photographier au grand angle le chaos de la société.

A la fin des années cinquante, il réalise ses premiers courts métrages et Louis Malle le charge de la conception visuelle de Zazie dans le métro (1960). Il déploiera par la suite ses talents de réalisateur dans de nombreux documentaires militants, comédies satiriques ou publicités, dont certains donneront de lui l'image d'un artiste inclassable, voire controversé.


Le monde de la mode
 
In and out of fashion (1994), documentaire sur William Klein, réalisé par William Klein, retrace le parcours hétéroclite de l'artiste en mettant tout particulièrement en valeur son rapport avec les milieux de la mode, univers qui l'attire depuis longtemps.

Parmi les autres documentaires de William Klein sur les coulisses de la mode : Mode en France (1985), une suite de petites scènes sur les plus célèbres stylistes parisiens des années quatre-vingt ; Aux grands magasins (1964), un film dans lequel Simone Signoret interroge au gré de ses envies des clientes du Printemps ; Le business et la mode (extrait de l'émission 5 colonnes à la une, 1962), un reportage sur l'irrésistible attrait de la haute couture française sur les Américain(e)s .

Le monde de la mode est également le sujet principal de Qui êtes-vous Polly Magoo ? (1966), film qui l'a rendu célèbre auprès d'un large public. Cette irrésistible comédie, dont la musique a été composée par Michel Legrand, a été couronnée par le prix Jean Vigo.


Grand angle sur la ville
 
Toujours à l'affût, William Klein se passionne pour les métropoles (Paris, Rome, New York ou Tokyo). A nouveau pour la célèbre émission 5 colonnes à la une, l'un des principaux magazines d'informations télévisés des années soixante, l'artiste réalise deux films sur notre capitale : Gare de Lyon (1963), documentaire évoquant le bouillonnement de la gare à la veille des départs en vacances, et Les troubles de la circulation (1962), une enquête de Philippe Labro sur une épineuse question pour les Parisiens…

En 1975, William Klein réalise avec Anémone et André Dussolier une comédie satirique, Le couple témoin. Ce film à l'humour grinçant interroge ce que pourrait être l'habitat urbain idéal en dénonçant la prise de pouvoir des sociologues dans la société.


Le militant inclassable
 
Pendant les événements de 1968, William Klein tourne intensément dans le Quartier latin un film dont il montera les rushes dix ans plus tard, sous le titre Grands soirs et petits matins, extraits d'un film qui aurait pu exister (1978). Cette chronique allie avec justesse la chaleur lyrique du direct au recul ironique et critique.

William Klein s'intéresse aussi à des sujets très variés, comme l'infatigable danseur Jean Babilée (Babilée 91, 1992) ou les tournois de tennis de Roland Garros (The French, 1981).


Copyright Forum des images
mai 2002
mise à jour 28 novembre 2008

AGENDA 
         
    Île de France