Les collections de films du Forum des images

Notice

7. Johnson, Nixon et le Vietnam : Revers de fortune
série, Les Etats-Unis, l'histoire jamais racontée
de Oliver Stone
documentaire 2012 noir et blanc, couleur 59min
Le monde est Stone
VDP50375

Cette série documentaire, réalisée et narrée par Oliver Stone (doublé par Philippe Torreton dans cette version francophone), nous dévoile l'histoire contemporaine des États-Unis comme elle ne nous a encore jamais été encore racontée.

Dans cet épisode, Oliver Stone revient sur les étapes qui ont précédé la guerre du Vietnam, sous la présidence de John F. Kennedy et de Lyndon Johnson, puis son déroulement, de 1965 à 1975, année au cours de laquelle Nixon y mit un terme. Il dévoile les coulisses d'un véritable fiasco militaire pour les États-Unis, même si l'histoire officielle ne le retient pas comme tel. Dès le printemps 1961, Kennedy autorise des opérations de sabotage et de renseignement au nord du 17e parallèle, pour affaiblir le camp viêt-cong, puis pour permettre un coup d'État de généraux sudistes. Peu avant son assassinat, il décide de retirer les troupes américaines du Vietnam, mais Johnson, qui ne partage pas son point de vue, annonce rapidement sa décision de continuer la guerre. Avec Robert McNamara, son secrétaire à la Défense, il fabrique de toutes pièces un incident naval dans le golfe du Tonkin pour amener le Congrès américain à voter une résolution donnant au Président toute liberté pour entrer en guerre contre les communistes. C'est chose faite le 7 août 1964. Johnson autorise l'utilisation du napalm et le recours à la torture pour briser le moral de l'ennemi et l'amener à plier. Trois ans plus tard, alors que 500 000 soldats américains se battent au Vietnam et que l'armée américaine montre son impuissance à battre le Viêt-cong, la contestation fleurit dans les universités et gagne bientôt tout le pays. Sur ordre de Johnson, persuadé que ce mouvement pacifiste est orchestré par les communistes, le FBI entreprend de ficher de nombreux citoyens, dont le Prix Nobel Martin Luther King, mais aussi de briser toute opposition à la guerre. Se rendant compte que les États-Unis sont dans une impasse, McNamara explique à Johnson, furieux, que la multiplication des bombardements ne mène à rien. Le successeur de Johnson, Richard Nixon, intensifiera la guerre après avoir promis la paix lors de sa campagne électorale en 1968. Pilonage du Cambodge à l'insu du Congrès, intensification de la guerre aérienne, et même planification d'une attaque nucléaire, heureusement abandonnée sous la pression de l'opinion américaine : Nixon s'affiche comme un président très belliqueux avant de faire machine arrière à partir de 1974. En 1975, l'entrée des Nord-Vietnamiens à Saigon, le 30 avril, met un terme à la guerre, la première perdue par les États-Unis de toute leur histoire.

Générique
autre titre
Oliver Stone's Untold History of the United States
série
réalisation
voix
production
collection

Le monde est Stone

Infos techniques
support d'origine
vidéo numérique noir et blanc, couleur sonore
version originale en
français

AGENDA 
         
    Île de France